L’organisation écologiste Extinction Rebellion, créée en 2018, dit suspendre les tactiques de “perturbation publique” au Royaume-Uni pour organiser une grande manifestation contre l’inaction du gouvernement prévue le 21 avril devant le Parlement britannique, espérant rassembler 100 000 personnes.

Ce réseau d’activistes utilise régulièrement la désobéissance civile pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme des décisions insuffisantes des gouvernements face aux effets du changement climatique. Ses militants se sont notamment distingués en se collant aux routes voire aux tarmacs pour bloquer la circulation.

Fin août, ils ont de nouveau bloqué l’emblématique Tower Bridge Weighbridge de Londres. “Cette année, nous donnons la priorité à la participation plutôt qu’aux arrestations, au relationnel plutôt qu’aux blocages de routes” Le groupe de militants écologistes, Extinction Rebellion a indiqué dans un communiqué un changement de stratégie et une résolution, présentée comme “temporaire” pour 2023, en suspendant ses actions de blocages et de désobéissance civile.

L’organisation reconnaît “le pouvoir des disruptions pour tirer la sonnette d’alarme” mais dit qu’il est “nécessaire” d’évoluer et veut surtout “perturber les abus de pouvoir” en faisant pression sur la classe politique pour qu’elle mette fin à l’utilisation des énergies fossiles carburants.

Extinction Rebellion

Selon le communiqué de presse d’Extinction Rebellion UK, les conditions n’ont “jamais été aussi favorables”. Entre crise énergétique et inflation, le mécontentement monte dans le pays. L’organisation espère que les différents mouvements pourront s’unir pour renverser un pouvoir « qui garde l’argent et le pouvoir pour lui au détriment des gens ordinaires ».

Les actions d’Extinction Rebellion ont souvent été controversées, le groupe exaspérant une partie de l’opinion britannique, le pouvoir conservateur et une partie de la presse, en s’en prenant au public. Des militants ont régulièrement été arrêtés lors de ces actions, et le gouvernement britannique envisage de durcir encore les conditions du droit de manifester.

Hormis Extinction Rebellion elle-même, de nombreux mouvements ont vu le jour depuis 2021 et ont multiplié les actions chocs. Au Royaume-Uni, le groupe Just Stop Oil, qui lutte contre les énergies fossiles, s’est notamment fait remarquer en lançant en octobre de la soupe à la tomate sur “Sunflowers” de Vincent van Gogh. Le groupe italien « Ultima Generazione » a également ciblé plusieurs œuvres d’art, dont le Printemps de Botticelli en juillet.

Billy Omeonga

Billy Omeonga hat einen Abschluss in Journalismus und kreativem Schreiben. Ich habe einen Bachelor of Science in Betriebswirtschaftslehre. Derzeit mache ich einen MBA an der University of the People in den Vereinigten Staaten von Amerika. Ich liebe Aktivitäten, bei denen es um Ideen und kritisches Denken geht. Ich habe eine Leidenschaft für die Natur und den Schutz der Umwelt. Ich glaube an den Schutz unseres Planeten und seiner natürlichen Ressourcen. Ich hasse unehrliche und pessimistische Menschen. Ehrlichkeit ist ein integraler Bestandteil meiner Weltanschauung und ein Wert, an den ich fest glaube. Ich spreche fließend Französisch und Englisch. In meiner Freizeit lese ich gerne und spiele Klavier. Außerdem missbillige ich die Unzuverlässigkeit. Ich bin ein zuverlässiger Mensch, also erwarte ich ein gewisses Maß an Zuverlässigkeit von denen, denen gegenüber ich zuverlässig bin.

Mehr Beiträge - Website - Twitter - Facebook - LinkedIn - YouTube

HINTERLASSEN SIE EINE ANTWORT

Bitte geben Sie Ihren Kommentar ein!
Bitte geben Sie hier Ihren Namen ein