Le Parti vert d’Irlande appelle l’industrie forestière, l’industrie de la construction, les architectes et les organismes de réglementation à utiliser davantage de produits de bois dans la construction des bâtiments. La sénatrice du Parti vert et ministre d’état pour l’aménagement de la terre et la Biodiversité, Pippa Hackett, a publié plusieurs déclarations sur le rôle important des produits de bois dans l’atténuation du changement climatique. Aux côtés de Francis Noel Duffy, représentant au parlement irlandais pour Dublin Sud-Ouest, elle a appelé l’Irlande à « considérer le bois. »

Les déclarations ont été publiées par COFORD, un organisme consultatif auprès du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la marine qui étudie les questions qui concerne le développement du secteur forestier en Irlande. En plus des déclarations sur les impacts potentiels du changement climatique sur les forêts, COFORD a examiné « les méthodes modernes de construction et modélise les avantages en termes d’économie de carbone d’une utilisation accrue du bois dans une gamme de scénarios. »

Leurs recommandations comprenaient la promotion de l’utilisation d’une « politique qui donne la priorité au bois » et l’introduction des « rapports sur le carbone dans l’ensemble du secteur de la construction ». Leur analyse a montré que l’augmentation de la proportion de maisons à ossature bois et l’introduction de nouvelles technologies pour construire des immeubles de grande hauteur en bois pourraient réduire les émissions de C02 de 3,4 millions de tonnes d’ici 2050. Ceci est en partie dû au remplacement du béton dans construction, qui produit de grandes quantités de CO2 pendant la production.

Les déclarations du COFORD arrivent quelques jours après l’annonce du Plan d’action climatique de l’Irlande, qui a l’intention de réduire de moitié les émissions de l’Irlande d’ici 2030. Le plan a été publié par le ministère de l’Environnement, du Climat et des Communications, dirigé par le ministre et chef du Parti vert, Eamon Ryan. Parmi les recommandations des déclarations du COFORD figurait l’assurance que le Plan d’action pour le climat contienne des dispositions visant à accroître l’utilisation du bois dans les politiques sur le changement climatique. 

Le Parti vert ne dispose que de douze sièges dans le Dail Eireann, la chambre basse de l’Irlande, qui en compte 160. Pourtant, les Verts occupent toujours des postes importants dans le gouvernement de coalition, Ryan étant le ministre de l’Environnement.

Gabriel Blanc

Gabriel Blanc est un étudiant en histoire et science environnementale à Brown Université de Toronto, Ontario. Il s'intéresse a la politique et le changement climatique.

More Posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here