Un mois après les attaques meurtrières - plus de 1 400 morts, pour la plupart des civils - menées par le Hamas en Israël et la riposte lancée par les forces israéliennes, la situation humanitaire dans la bande de Gaza continue de se dégrader. Le Hamas a affirmé que la barre des 10 000 morts - dont plus de 4 000 enfants - avait été franchie.

Face à cette situation dramatique, le parti écologiste belge (Ecolo) estime qu'il est temps de donner une chance à une paix juste et durable qui passe par des sanctions contre les violations du droit international. Le coprésident d'Ecolo Jean-Marc Nollet demande à la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, d'agir rapidement en prenant les mesures nécessaires. Les Verts ont formulé concrètement un certain nombre de recommandations en six points :

  1. L'interdiction de la vente en Belgique de produits provenant des colonies
  2. L'interdiction d'entrée sur le territoire belge des colons et des militaires coupables de crimes de guerre
  3. La convocation immédiate de l'ambassadeur d'Israël pour exprimer notre colère et exiger un cessez-le-feu et la fin des exactions.
  4. Gel des avoirs des Israéliens impliqués dans des crimes de guerre
  5. La suspension des accords d'association entre l'Union européenne et Israël
  6. Reconnaissance de l'État palestinien, conformément à l'accord de gouvernement

"De la même manière que nous devons cesser de financer les terroristes du Hamas, nous devons également cesser de financer les colons fanatiques. Nous devons donner une chance à la paix et ne pas nous contenter de la souhaiter", affirme Rajae Maouane, coprésident d'Ecolo.

"Il n'y aura jamais de hiérarchie de la souffrance entre Israéliens et Palestiniens. Ecolo est et restera opposée à toutes les formes d'extrémisme, qu'il s'agisse d'antisémitisme, d'islamophobie ou de racisme. Le cessez-le-feu est plus que jamais nécessaire. Et les otages doivent tous être libérés", rappelle Jean-Marc Nollet, co-président d'Ecolo.

Billy Omeonga

Billy Omeonga est diplômé en journalisme et en création littéraire. Je suis titulaire d'une licence en administration des affaires. Je poursuis actuellement un MBA à l'Université du Peuple aux États-Unis d'Amérique. J'aime les activités qui font appel aux idées et à la pensée critique. Je suis passionnée par la nature et la protection de l'environnement. Je crois en la protection de notre planète et de ses ressources naturelles. Je déteste les personnes malhonnêtes et pessimistes. L'honnêteté fait partie intégrante de ma vision du monde et c'est une valeur à laquelle je crois fermement. Je parle couramment le français et l'anglais. Pendant mon temps libre, j'aime lire et jouer du piano. Je désapprouve également le manque de fiabilité. Je suis une personne fiable, et j'attends donc un certain niveau de fiabilité de la part de mes interlocuteurs.

Plus d'articles - Site web - Twitter - Facebook - LinkedIn - YouTube

Article précédentLe Parti vert indien (iGP) condamne l'attaque israélienne contre Gaza
Article suivantLe président Nicolas Maduro salue la création d'un nouveau parti vert au Venezuela
Billy Omeonga est diplômé en journalisme et en création littéraire. Je suis titulaire d'une licence en administration des affaires. Je poursuis actuellement un MBA à l'Université du Peuple aux États-Unis d'Amérique. J'aime les activités qui font appel aux idées et à la pensée critique. Je suis passionnée par la nature et la protection de l'environnement. Je crois en la protection de notre planète et de ses ressources naturelles. Je déteste les personnes malhonnêtes et pessimistes. L'honnêteté fait partie intégrante de ma vision du monde et c'est une valeur à laquelle je crois fermement. Je parle couramment le français et l'anglais. Pendant mon temps libre, j'aime lire et jouer du piano. Je désapprouve également le manque de fiabilité. Je suis une personne fiable, et j'attends donc un certain niveau de fiabilité de la part de mes interlocuteurs.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici