Le Parti vert de Nouvelle-Écosse s'est doté d'un nouveau leadership.

Samedi dernier, le 23 octobre, l'ingénieur aérospatial et militant politique Anthony Edmonds a été élu chef du parti, 86 voix sur 93 possibles. L'ancien élève de Dalhousie et résident de Halifax dirigera le parti aux côtés de Jo Ann Roberts, ancienne journaliste et représentante de longue date du parti vertqui occupera le poste de chef de file adjoint. Le binôme était le seul à figurer sur le bulletin de vote, après que l'Assemblée nationale a décidé de ne pas le faire. leurs adversaires ont abandonné la course quelques semaines avant les élections.

Les nouveaux dirigeants prévoient de se concentrer principalement sur la croissance du parti et la collecte de fonds dans la perspective du prochain cycle électoral, prévu dans quatre ans. Alors que le Parti vert de Nouvelle-Écosse compte actuellement moins de 300 membres inscritsEdmonds et Roberts affirment qu'ils mettront tout en œuvre pour ajouter d'autres membres à "Le parti politique de Nouvelle-Écosse qui connaît la croissance la plus rapide." "Nous passerons du temps [...] à frapper aux portes, à organiser des événements, à construire le parti [...] et à construire la marque.", précise M. Roberts.

Tout en s'efforçant d'assurer la croissance du parti, Edmonds et Roberts prévoient également d'agir rapidement pour former un cabinet fantôme qui demandera des comptes à l'assemblée législative de la province et s'engagera auprès du public. Selon M. Roberts, le cabinet fantôme permettra au Parti vert "être la conscience du gouvernement et de l'oppositionet à "interpeller [le gouvernement]" alors qu'ils sont "ne pas agir de manière responsable [et] ne pas tenir leurs promesses."

Dans son discours de remerciement, M. Edmonds a appelé à l'unité autour de la "vision, valeurs et objectifs communs" de la fête. "Les Néo-Écossais veulent ce qu'ils veulent, ils ont les valeurs qu'ils ont, et ces valeurs s'alignent sur les nôtres.a déclaré M. Edmonds.

Le leader nouvellement élu a également ajouté que le parti fera "quoi qu'il en soit"L'objectif est de veiller à ce que les valeurs des Néo-Écossais soient représentées.

Jules Ownby

Jules est un journaliste et producteur de podcasts de Montréal, au Canada. Il s'intéresse à la politique des Amériques ainsi qu'aux questions liées à l'immigration.

Plus d'articles

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici