Ottawa - Lors d'une conférence de presse tenue le 1er mars pour commenter le dernier rapport du GIEC, les députés canadiens du Parti Vert et le chef intérimaire Amita Kuttner ont déclaré leur opposition à l'envoi d'armes canadiennes en Ukraine.

En réponse à une question de CBC News, M. Kuttner a déclaré : "Je ne suis pas du tout favorable à l'envoi d'armes létales par le gouvernement libéral. Je pense qu'en termes d'aide et de soutien à l'immigration, ce sont des choses qui sont des portes ouvertes. La position du parti vert est celle de la non-violence. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter notre soutien de manière non violente. Au fond de moi, je ne soutiens en aucun cas les exportations d'armes. Nous allons contribuer à la violence d'une manière ou d'une autre en envoyant des armes. "M. Kuttner a ajouté qu'il n'encourageait pas les gens à se battre, mais qu'il soutenait "la diplomatie, les sanctions et le gel des avoirs".

Mike Morris, le tout nouveau député du Parti vert, a ajouté que le gouvernement fédéral devrait assouplir les exigences en matière de visa pour les Ukrainiens fuyant le conflit. M. Kuttner a conclu en disant : "Autant que possible, compte tenu de la menace, nous devons éviter une guerre à grande échelle".

Nouvelles vertes mondiales

Global Green News - Votre source d'informations, de titres et de commentaires sur les partis verts dans le monde.

Plus d'articles

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici