Les Verts de Victoria ont présenté leur projet de loi 2023 d'amendement sur la tolérance raciale et religieuse (contre la diffamation) à la Chambre basse du Parlement le mardi 16 mai.
Les Verts ont toutefois accusé le gouvernement travailliste du Victoria d'essayer d'étouffer le débat sur la réforme de la lutte contre la diffamation. Ils estiment que le gouvernement travailliste de l'État de Victoria fait tout pour retarder une réforme anti-vilipendage qui n'a que trop tardé. C'est pourquoi le parti vert a qualifié le gouvernement travailliste de Victoria de "lâche".
Le projet de loi présenté par les Verts à la chambre basse du parlement de l'État de Victoria modifierait les lois anti-libelles de l'État - qui ne protègent actuellement que les Victoriens contre la diffamation raciale et religieuse - afin d'y inclure la diffamation fondée sur la sexualité, le genre et l'expression du genre.

Elle modifierait également la législation pour rendre illégale la diffamation d'une personne en raison de son statut VIH/sida, de son statut intersexuel ou de son handicap.

Cependant, une motion visant à débattre du projet de loi à la chambre basse a été bloquée par le gouvernement, malgré le soutien des Verts et de l'opposition.

Le Premier ministre a également refusé de saluer la porte-parole des Verts pour les questions LGBTIQA+, Gabrielle de Vietri, et lui a tourné le dos pendant toute la durée de son discours sur le projet de loi.

À la veille de l'IDAHOBIT, Mme de Vietri, qui est bisexuelle, a déclaré qu'il était catastrophique que le gouvernement tente de retarder cette réforme indispensable et qu'il était temps d'agir maintenant, et non dans 18 mois.

Elle a ajouté que tant que les lois anti-diffamation de l'État ne seraient pas étendues, les communautés LGBTIQA+ continueraient à être confrontées à une augmentation des discours de haine, des abus et des menaces.

Alors que les Verts n'ont pas pu débattre de leur projet de loi à la chambre basse, le parti a maintenant déposé son projet de loi à la chambre haute, où le gouvernement n'a pas la majorité et ne peut donc pas empêcher un débat ou un vote.

Citations attribuables à Gabrielle de Vietri MP, porte-parole des Verts victoriens pour les questions LGBTIQA+ :

"Il est urgent de réformer nos lois contre la diffamation, et les Verts sont prêts à agir maintenant.

"Pourtant, le gouvernement travailliste de l'État de Victoria préfère étouffer le débat et faire traîner les choses en longueur.

"Le gouvernement sait depuis des années qu'il est nécessaire d'étendre nos lois contre la diffamation, mais il refuse d'agir.

"Aujourd'hui, les néo-nazis, l'extrême droite et même des membres de notre propre Parlement se sentent enhardis à déverser de la haine anti-LGBTIQA+. Cela pousse à nouveau notre communauté homosexuelle dans la clandestinité, en lui disant qu'elle doit avoir peur et se cacher.

"Si l'égalité n'est pas négociable, qu'attend le gouvernement ?

"Il est clair que le parti travailliste se livre à des jeux politiques avec notre communauté homosexuelle. Soit ils sont trop lâches pour agir, soit ils retardent ce projet de loi parce qu'ils veulent que leur nom y soit apposé lorsqu'il sera finalement adopté.

"Les travaillistes doivent mettre leur ego de côté, cesser de se préoccuper d'obtenir les honneurs et s'atteler à ces réformes cruciales.

Billy Omeonga

Billy Omeonga est diplômé en journalisme et en création littéraire. Je suis titulaire d'une licence en administration des affaires. Je poursuis actuellement un MBA à l'Université du Peuple aux États-Unis d'Amérique. J'aime les activités qui font appel aux idées et à la pensée critique. Je suis passionnée par la nature et la protection de l'environnement. Je crois en la protection de notre planète et de ses ressources naturelles. Je déteste les personnes malhonnêtes et pessimistes. L'honnêteté fait partie intégrante de ma vision du monde et c'est une valeur à laquelle je crois fermement. Je parle couramment le français et l'anglais. Pendant mon temps libre, j'aime lire et jouer du piano. Je désapprouve également le manque de fiabilité. Je suis une personne fiable, et j'attends donc un certain niveau de fiabilité de la part de mes interlocuteurs.

Plus d'articles - Site web - Twitter - Facebook - LinkedIn - YouTube

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici