Zak Abdi, ancien membre du Parti libéral de l'Alberta, a été nommé chef adjoint du Parti vert de l'Alberta (GPA) par le chef du parti, Jordan Wilkie. M. Abdi, qui a également été président régional du Parti libéral de l'Alberta à Edmonton, a déclaré qu'il avait rejoint le Parti vert après avoir été désillusionné par les promesses non tenues des libéraux en matière d'environnement, de justice sociale et d'économie. Il prévoit de se présenter dans la circonscription d'Edmonton City Center lors des prochaines élections en Alberta.

M. Abdi, qui a une formation en commerce et en finance, espère tirer parti de ses connaissances pour attirer l'attention sur le rôle que joue la finance d'entreprise dans la crise climatique. En tant que vice-président et membre du cabinet fantôme, M. Abdi s'attachera notamment à renforcer la capacité de l'AMP à répondre aux problèmes, à promouvoir une meilleure élaboration de la politique de l'AMP et à améliorer le profil et la crédibilité du parti afin d'attirer davantage de personnes vers lui.

Ces dernières années, j'en ai eu assez des libéraux et de leurs nombreuses promesses non tenues en matière d'environnement, de justice sociale et d'économie. Les libéraux font toujours de grandes promesses mais se contentent ensuite d'un compromis alors que les grands problèmes auxquels l'Alberta, le Canada et le monde sont confrontés nécessitent des solutions qui ne nécessitent pas de compromis.  

Zak Abdi - Chef adjoint du parti vert de l'Alberta

L'une des politiques de l'AMP qui touche Abdi est la question de l'approvisionnement sûr, qui peut sauver la vie des Albertains qui risquent l'overdose. Abdi a également fait du bénévolat auprès du Black-Owned Market in Edmonton (BOM YEG) en tant que directeur financier, un collectif de bénévoles dont l'objectif est d'encourager et de soutenir les entreprises et les entrepreneurs noirs locaux dans la région métropolitaine d'Edmonton.

L'un des aspects majeurs de la crise climatique auquel les médias n'accordent pas suffisamment d'attention est le rôle joué par les entreprises financières. De nombreuses institutions financières, tant publiques que privées, ont essentiellement financé cette crise climatique.

Zak Abdi - Chef adjoint du parti vert de l'Alberta

M. Abdi estime qu'il est important que les Albertains votent pour les Verts lors des prochaines élections, car la province est à la croisée des chemins. Alors que les Conservateurs unis au pouvoir et le NPD dans l'opposition prônent le statu quo, le Parti vert de l'Alberta propose une vision progressiste qui comprend des communautés sûres et sécurisées, un service public fort, une économie durable avec des emplois bien rémunérés et une Alberta qui économise pour l'avenir.

En tant que leader adjoint, Abdi espère démontrer la profondeur et la capacité du parti aux personnes extérieures et promouvoir le développement de la politique de GPA. Le parti vise également à améliorer son profil sous la direction de Jordan Wilkie tout en attirant davantage de personnes à soutenir la politique verte dans une province connue pour son importante industrie des combustibles fossiles et ses membres déterminés du parti vert.

Zak Abdi avec Jordan Wilkie, chef du GPA, et des bénévoles

Nouvelles vertes mondiales

Global Green News - Votre source d'informations, de titres et de commentaires sur les partis verts dans le monde.

Plus d'articles

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici