Le budget fédéral pour 2021 a été déposé lundi à la Chambre des communes par la ministre libérale des Finances Chrystia Freeland. Ce budget tant attendu est le premier depuis l’apparition de la COVID-19 au Canada.

Annamie Paul, chef du Parti vert du Canada, répond : ” Je n’ai pas la conviction que cette session du Parlement sera assez longue pour mettre en œuvre un grand nombre des promesses que nous avons entendues dans le budget aujourd’hui. “

“Beaucoup d’engagements étaient des engagements pluriannuels, dont certains n’ont pas commencé avant 2022 ou 2023. Étant donné la fragilité de ce gouvernement, étant donné le retour malheureux à la partisanerie, aux attitudes partisanes, je n’ai pas la conviction, en ce moment, que ce parlement durera assez longtemps pour voir se réaliser les plus ambitieuses des promesses présentées dans le budget.”

“J’espère certainement que ce ne sera pas le cas, et le Parti vert du Canada se tient prêt à travailler en collaboration et en coopération au-delà des lignes de parti pour faire de cette session parlementaire une session historique, une session qui respecte notre véritable promesse de compléter notre filet de sécurité sociale, de lancer une reprise verte à la pandémie, et de créer et forger une société plus juste.”

Ce que contient le budget

Le budget 2021 du gouvernement libéral annonce 5 milliards de dollars sur 7 ans pour le Fonds d’accélération nette zéro, une réduction d’impôt de 50 % pour les fabricants de technologies nettes zéro, et 4,4 milliards de dollars sur 5 ans pour la rénovation des maisons.

Cependant, la ministre des Finances, Mme Freeland, a affirmé haut et fort que le plan du gouvernement vise à mettre le Canada sur la voie d’une réduction de 36 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport aux niveaux de 2005). Bien qu’il s’agisse d’une amélioration par rapport à l’ancien objectif de 30 % du Canada, on est loin de l’objectif de 55 % de l’UE et on est loin de la réduction de 60 % des émissions exigée par le Parti vert du Canada.

Lisez sur la rencontre entre le chef du Parti vert Annamie Paul et Justin Trudeau la semaine dernière.

“Nous allons toujours essayer de trouver le positif lorsqu’il s’agit de ces choses, mais nous avons vraiment besoin de plus d’ambition, et plus que tout, nous avons besoin d’un plan pour une reprise verte.”

-Annamie Paul, avec CP24

Une source a depuis corrigé que le gouvernement présentera un cible plus ambiteux d’une réduction des émissions de 40 à 45 %. Des détails viendra jeudi lors du sommet sur le climat avec le président américain Biden.

Le budget comprend, comme promis, des investissements importants de 30 milliards de dollars sur 5 ans dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants. Selon les mots du ministre des Finances, “il ne s’agit pas d’un effort qui donnera une satisfaction immédiate, nous construisons quelque chose […] pour le long terme”.

Le budget ne prévoit pas de programme d’assurance-médicaments, une promesse de campagne des libéraux en 2019 qui fait partie de l’énoncé économique d’automne 2020 du gouvernement.

Il n’est pas non plus question d’un revenu minimum garanti, ou RMG. À la place, des prolongations des prestations d’assurance-emploi, des prolongations des subventions aux salaires et aux loyers jusqu’en septembre 2021, et un salaire minimum fédéral de 15 $ – équivalent au salaire minimum depuis 2018 dans la province de l’Alberta et inférieur à celui du Nunavut (source).

Le chef du PND, Jagmeet Singh, réagit également au budget : “Nous avons vu à plusieurs reprises que ce gouvernement a choisi de laisser les ultra-riches s’en tirer à bon compte alors que les familles continuent de lutter et […] de payer le prix”.

Cependant, il représente le choix de son parti de faire la chose “responsable“, affirmant qu’ils ne voteront pas une motion de censure du budget, une position qui a calmé la plupart des spéculations sur une éventuelle élection.

La chef du Parti vert, Annamie Paul, fait écho à la position selon laquelle une élection “n’est pas quelque chose que je peux imaginer en ce moment”.

Pour en savoir plus:

https://www.greenparty.ca/fr/media-release/2021-04-19/le-budget-2021-peut-combler-les-lacunes-de-notre-r%C3%A9ponse-nationale-%C3%A0-la

https://www.cbc.ca/news/politics/liberal-federal-budget-2021-reaction-1.5991419

Sarah Cui

Sarah Cui is in her fourth year of undergraduate studies in Environment, Resources and Sustainability at the University of Waterloo. Her background is intercultural, having grown up in both Ottawa and northwestern China. Her areas of interest include environmental policy, degrowth and conservation. In her free time, Sarah enjoys connecting with friends, hiking, identifying plants and learning a new language.

More Posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here