Montréal – Alex Tyrrell, chef du Parti Vert du Québec, a annoncé aujourd’hui le lancement de Global Green News – le premier service d’information dédié à la couverture des partis verts dans le monde.

« Après plusieurs années à la tête du Parti Vert du Québec, j’ai remarqué que les partis verts du monde entier sont souvent sous-représentés dans la couverture médiatique malgré notre popularité croissante. En tant que mouvement, nous sommes souvent obligés de nous regarder à travers la lentille des médias grand public. Lorsque les partis verts sont couverts dans les médias de masse, la couverture est souvent basée sur la controverse et les informations importantes ont tendance à passer entre les mailles du filet » a déclaré Tyrrell. « Nous voici avec des partis verts actifs dans plus de 80 pays dans le monde entier, mais il y a très peu de colanboration internationale et jusqu’à présent pas un seul organe d’information dédié à la couverture de notre mouvement collectif. Le Global Green News vise à corriger ces lacunes de notre mouvement en fournissant des informations, du journalisme et du contenu de qualité sur les partis verts à un public international.

Le Global Green News est un projet basé sur le travail de bénévoles, nous sommes heureux de compter une équipe dynamique d’étudiants journalistes qui ont offert leur temps pour produire du contenu pour le site. Nous cherchons à étendre notre réseau de contributeurs de contenu à la fois causal et récurrent. A terme, nous aimerions faire de Global Green News un empire médiatique comprenant un bulletin d’information hebdomadaire, des podcasts et plus encore. Si vous souhaitez nous aider, inscrivez-vous pour un don mensuel ou en tant que contributeur de contenu.

Alex Tyrrell

Alex Tyrrell est le chef du Parti Vert du Québec. Il a fondé le Global Green News pour donner une nouvelle visibilité au mouvement mondial du Parti Vert qui est présent dans plus de 80 pays dans le monde. Grâce à cette initiative, il espère accroître la connectivité, la collaboration et le flux d’informations entre les partis verts du monde entier. Il est un activiste et un politicien. Il est titulaire d’un B.Sc. en sciences de l’environnement de l’Université Concordia et a été l’un des plus jeunes chefs politiques du Canada après avoir été élu à la tête du Parti Vert du Québec à l’âge de 25 ans en 2013.

Lojain Azzam

Lojain Azzam est une femme ambitieuse, motivée et sans peur. Elle est membre de la Golden Key International Honour Society et prépare actuellement une licence en sciences politiques à l’université Concordia. Lojain croit en un monde juste où tout le monde est égal et où l’économie va de pair avec l’environnement. Pour progresser dans ce genre de monde, elle a pris la décision de faire de son parcours de vie un parcours significatif et instructif. Lojain est déterminée à fournir une couverture de l’actualité crédible et authentique au public grâce à son travail de journaliste à Global Green News.

Robin Vochelet

Robin Vochelet est en quatrième et dernière année à l’Université McGill, où il poursuit actuellement un B.A. spécialisé en études du développement international avec une mineure en sciences politiques. Originaire de Strasbourg, en France, il s’intéresse particulièrement à la politique et à la société de la région Asie-Pacifique, ainsi qu’aux mouvements de base et à l’activisme de la société civile. Pendant son temps libre, on voit souvent Robin visiter de jolis cafés dans les environs de Montréal.

Sarah Cui

Sarah Cui est en quatrième année d’études de premier cycle en environnement, ressources et durabilité à l’université de Waterloo. Elle a une formation interculturelle, ayant grandi à Ottawa et dans le nord-ouest de la Chine. Ses domaines d’intérêt comprennent la politique environnementale, la conservation et la durabilité alimentaire. Pendant son temps libre, Sarah aime créer des liens avec ses amis, faire de la randonnée, identifier les plantes et apprendre une nouvelle langue.

Natalia Ortiz Penate

Née et élevée à Madrid, en Espagne, Natalia a déménagé au Canada à l’adolescence pour poursuivre une éducation plus diversifiée et un avenir plus prometteur. Basée à Montréal depuis l’automne 2016, elle est aujourd’hui une fière diplômée de l’Université McGill, titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques et en études du développement international.

Au cours de ses études de premier cycle à McGill, elle a développé une passion pour la défense des droits de l’homme et le développement durable. En raison de sa formation en sciences politiques, elle s’intéresse tout autant aux notions de gouvernance mondiale et de diplomatie, et a développé un intérêt particulier pour les domaines de la protection des droits de l’homme, de la lutte contre la pauvreté et du développement international, le tout dans le cadre de la durabilité.

Dans un avenir proche, elle aspire à poursuivre ses études et à s’impliquer professionnellement dans la politique mondiale et les affaires internationales afin de contribuer à apporter le changement qu’elle souhaite voir dans le monde.

Joshua Allan

Joshua Allan est originaire de Beamsville, en Ontario, et a obtenu son diplôme de l’université Bishop’s en juin 2020, après avoir étudié les langues étrangères et la politique. Son activité politique au sein de sa communauté comprend la défense des droits environnementaux lors de la marche des Vendredis du Futur à Sherbrooke, QC, en octobre 2019, et sa participation à la marche Black Lives Matter à Toronto, ON, à l’été 2020. Il s’intéresse notamment à la politique canadienne et internationale, à la politique environnementale et aux droits des autochtones.

Shabrina Rahman

Shabrina Rahman est étudiante en deuxième année à l’université Bishop’s où elle suit des études internationales avec une double mineure en allemand et en études sportives. Elle est impatiente de partager des nouvelles positives sur les questions environnementales et les partis verts dans le monde entier. Elle estime qu’il est important que les gens acquièrent des connaissances sur ce sujet car nous vivons dans une société où la protection de l’environnement n’est pas aussi forte qu’elle devrait l’être.

Margaret Saville

Margaret Saville est étudiante en deuxième année de psychologie et de sciences politiques à l’université McGill et souhaite se lancer dans le journalisme politique. Bien qu’elle soit née à Toronto, elle a principalement grandi dans une petite ville de Colombie britannique appelée Nelson. Ses passions sont l’environnement, la littérature et l’écriture, le ski alpin et les animaux, en particulier les chats. Margaret est déterminée à aborder des questions sociales telles que la crise du changement climatique, l’inégalité raciale et de genre, la réconciliation avec les peuples indigènes, les droits LGBTQ+ et la sensibilisation à la santé mentale

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here