Par Serge Nkepse – journaldebrazza.com

Le directeur général de la société Les Doigts verts Congo a présenté le projet ce 27 juillet au ministre de tutelle, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou.

La société Les doigts verts Congo veut participer à la protection et la sauvegarde de l’environnement au Congo Brazzaville. Son directeur Chérubin Fortuné Nkounkou qui pilote le projet Bio fertilisant a été reçu en audience ce vendredi 27 juillet par le ministre en charge de la Recherche scientifique, en présence de ses partenaires français de la société Strat.

« Nous visons pour une agriculture biologique, dans le cadre du développement durable, pour éviter tout ce qui est pesticide. C’est un bon élément pour nous d’avoir des bio fertilisants qui vont servir demain aux paysans, à l’agriculteur et à l’industriel qui veulent pratiquer l’agriculture », a expliqué Chérubin Fortuné Nkounkou.

A l’en croire, le projet « Bio fertilisants » se développera en faisant une sensibilisation des ménages et des commerçants. Ainsi, un tri des déchets organiques se fera avant de les transformer au bénéfice des agriculteurs. En effet, la société Les doigts verts Congo, un groupement d’intérêt économique, transformera les déchets qu’elle donnera par la suite aux distributeurs traditionnels des produits agricoles.

Texte intégral disponible sur : https://www.journaldebrazza.com/le-projet-bio-fertilisants-veut-simplanter-au-congo/

Nouvelles vertes mondiales

Global Green News - Votre source d'informations, de titres et de commentaires sur les partis verts dans le monde.

Plus d'articles

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici