Les mouvements verts se sont multipliés ces dernières années puisque les gens commençent à être plus conscients des dangers que le changement climatique peut causer. Des personnes comme Greta Thunberg ont incité de nombreuses personnes dans le monde entier à descendre dans la rue et à manifester afin que leurs gouvernments les écoutent. Certains essaient de prendre les choses en main au sein du gouvernement, comme ce qui est le cas en Turquie.

Le 21 septembre, le parti vert turc (Yesiller Partisi) a annoncé sa relance en tant que nouveau groupe politique après s’être présenté au ministère de l’Intérieur. Ils comptent environ 110 membres fondateurs. De plus, le parti politique a vu le jour en 1988, mais il s’est « dissous » à deux reprises. Cependant, cette fois, la nouvelle génération turque est plus motivée que jamais pour acquérir des changements importants. L’une des co-fondatrices du parti, Emine Ozkan, a déclaré précédemment : « Nous sommes la dernière issue avant l’extinction. La politique verte est la seule solution aux crises écologique, économique et politique ».

De plus, Ozkan veut rassurer la population turque sur le fait que leur parti ne s’occupe pas seulement de questions écologiques et environnementales. Elle rappelle à la population qu’elle prend en compte les autres problèmes de la Turquie, notamment les facteurs sociaux, économiques et politiques.

« Nous sommes la dernière issue avant l’extinction. La politique verte est la seule solution aux crises écologique, économique et politique ».

– Emine Özkan

Le parti Yesiller veut mettre sur la table un nouveau plan vert. Özkan a écrit à The Media Line que « le nouveau pacte comprend la transformation structurelle des secteurs de l’énergie et des transports, l’augmentation de l’efficacité énergétique à tous les niveaux, la création d’emplois alternatifs et verts [et] l’amélioration du niveau de vie pour tous ».

Le parti fera appel à des personnes plus instruites sur les problèmes environnementales en Turquie. Cependant, il doit passer un seuil de 10% qui les amènerait à jouer un rôle important au Parlement. Pour un petit parti comme le Yesiller Partisi, cela peut avoir un impact énorme.

sources: https://english.alaraby.co.uk/english/news/2020/10/18/egypt-releases-satirist-after-two-years-in-jail-family
https://www.jpost.com/middle-east/hoping-to-halt-nations-eco-massacre-green-party-launches-in-turkey-643692

Shabrina Rahman

Shabrina Rahman est étudiante en deuxième année à l'université Bishop's où elle suit des études internationales avec une double mineure en allemand et en études sportives. Elle est impatiente de partager des nouvelles positives sur les questions environnementales et les partis verts dans le monde entier. Elle estime qu'il est important que les gens acquièrent des connaissances sur ce sujet car nous vivons dans une société où la protection de l'environnement n'est pas aussi forte qu'elle devrait l'être.

More Posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here