Charlottetown, Î.-P.-É. – Le projet de loi zéro carbone proposé par Lynne Lund, députée de Summerside-Wilmot et chef du Parti vert de l’Île-du-Prince-Édouard, a été voté à l’unanimité à l’Assemblée législative de la province le mardi 1er décembre.

Le projet de loi a ensuite franchi l’étape de la troisième lecture le 3 décembre, l’inscrivant effectivement dans corps législatif de l’Î.-P.-É.. Lund s’est immédiatement tourné vers Twitter pour annoncer la nouvelle. Le projet de loi oblige la province à atteindre l’objectif de zéro émission nette de carbone d’ici 2040. De plus, le projet de loi de Lund exigerait des rapports annuels obligatoires sur les émissions de gaz à effet de serre de la province pour enregistrer les progrès sur le changement climatique par rapport à cet objectif.

S’adressant aux membres de l’Assemblée législative mardi, Lund a déclaré que ce projet de loi «crée essentiellement un cadre de responsabilisation pour les objectifs qui ont déjà été avancés». Le ministre des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie l’Î.-P.-É., Steven Myers, qui a soutenu ce projet de loi, a été chargé de diriger les efforts de la province pour atteindre le zéro net d’ici 2040.

Lund était déjà entrée dans l’histoire du développement vert à l’Île-du-Prince-Édouard. en juillet 2019, lorsqu’elle a présenté un projet de loi visant à réduire les émissions de 1,8 mégatonne mesurées en 2015 à 1,2 mégatonne d’ici 2030. Cette loi venait en réponse à l’objectif de 1,4 mégatonne fixé lors de l’Accord de Paris de 2015 sur les émissions de gaz à effet de serre, qui a été jugé insuffisant.

Pour aller de l’avant avec le projet de loi, Myers a proposé un amendement qui obligerait le Cabinet à proclamer ce projet de loi d’ici le 31 décembre 2021, établissant un nouveau chapitre pour les initiatives vertes à l’Île-du-Prince-Édouard.

Robin Vochelet

Robin Vochelet est en quatrième et dernière année à l'Université McGill, où il poursuit actuellement un B.A. spécialisé en études du développement international avec une mineure en sciences politiques. Originaire de Strasbourg, en France, il s'intéresse particulièrement à la politique et à la société de la région Asie-Pacifique, ainsi qu'aux mouvements de base et à l'activisme de la société civile. Pendant son temps libre, on voit souvent Robin visiter de jolis cafés dans les environs de Montréal.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedIn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here