Le président américain Joe Biden a révoqué le permis pour le pipeline Keystone XL le jour même de sa prestation de serment. Où est le leadership du Canada en matière de climat ?

La chef du Parti Vert du Canada, Annamie Paul, soutient les mesures immédiates prises par la nouvelle administration américaine pour annuler le permis du pipeline Keystone XL et rejoindre l’Accord de Paris.

Le Premier ministre Trudeau s’est dit « déçu mais reconnaît la décision du président de tenir sa promesse de campagne électorale sur Keystone XL ».

Dans une interview accordée à CTV, Annamie Paul exprime sa frustration sur la raison pour laquelle le gouvernement libéral n’a pas eu de plan d’urgence pour les travailleurs canadiens touchés par l’annulation du pipeline, alors que la position de Biden était claire dès le départ.

« Le Premier ministre ne devrait pas gaspiller le capital diplomatique du Canada pour poursuivre le projet Keystone, mais plutôt travailler avec le Président [des États-Unis] pour s’assurer que l’Amérique du Nord devienne un leader mondial en matière de climat et d’économie verte. »

-Parti Vert du Canada, 19 janvier

Pour en savoir plus:

https://www.greenparty.ca/en/media-release/2021-01-19/green-party-statement-inauguration-president-biden-and-vice-president

https://www.cbc.ca/news/canada/calgary/biden-keystone-xl-permit-revoke-inauguration-1.5880268

Sarah Cui

Sarah Cui est en quatrième année d'études de premier cycle en environnement, ressources et durabilité à l'université de Waterloo. Elle a une formation interculturelle, ayant grandi à Ottawa et dans le nord-ouest de la Chine. Ses domaines d'intérêt comprennent la politique environnementale, la conservation et la durabilité alimentaire. Pendant son temps libre, Sarah aime créer des liens avec ses amis, faire de la randonnée, identifier les plantes et apprendre une nouvelle langue.

More Posts

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here