L’héritage du Parti vert français a été particulièrement mouvementé ces dernières années. Connu sous le nom d’Europe Écologie – Les Verts (EELV) en France, le parti a été effectivement effacé de l’Assemblée nationale française à la suite de l’élection du candidat LREM Emmanuel Macron en mai 2017, laissant de sombres perspectives pour son avenir dans le paysage politique français.

Cependant, l’année écoulée a vu le parti augmenter considérablement sa visibilité et sa représentation sur la scène politique française et européenne. Le plus notable a peut-être été le résultat des élections au Parlement européen de 2019, lorsque EELV a obtenu 13% des voix, se classant troisième derrière le parti d’extrême droite et le parti de centre-droite de Macron. Les résultats de cette élection ont marqué l’histoire politique française, s’écartant du clivage traditionnel entre le parti de droite français (Les Républicains, anciennement Union pour un Mouvement Populaire) et le parti de gauche (Parti socialiste). Ces gains électoraux reflétaient une tendance plus large à travers l’Union européenne visant à donner une plus grande représentation aux partis verts de l’Union au sein du Parlement.

Les élections municipales françaises, tenues tout au long de juin 2020 durant la pandémie du COVID-19, ont fourni un terrain supplémentaire pour une vague verte en France. En effet, le parti a remporté des victoires électorales décisives dans de nombreuses grandes villes du pays, dont Strasbourg, Bordeaux et Lyon. En outre, les Verts faisaient également partie de coalitions gagnantes dans les deux plus grandes villes du pays, Paris et Marseille. Cela représentait un nouveau chapitre important dans l’histoire du parti, qui n’avait jamais contrôlé que quelques villes de taille moyenne en France.

EELV a accueilli son secrétaire national sortant, Julien Bayou, en novembre 2019. Ancien élève de Sciences Po, Bayou a auparavant contribué au magazine économique français Alternatives Économiques et a travaillé avec le ministère de l’Éducation nationale et l’UNESCO. Sur ses réseaux sociaux, Bayou s’est particulièrement exprimé sur les conditions de travail des agents de santé au milieu de la pandémie, ainsi que des enseignants et du personnel éducatif suite à la récente décapitation de Samuel Paty.

À 40 ans, Bayou est parmi les plus jeunes figures du paysage politique français actuel. Cela a été renforcé par le soutien massif de la jeunesse française et des nouveaux électeurs au Parlement européen ainsi qu’aux élections municipales françaises. Compte tenu de la forte participation aux grèves climatiques organisées en Europe et dans le monde tout au long de l’année 2019, il y a de l’espoir quant à l’avenir des Verts français. Au vu de leur retour électoral notable en à peine 3 ans, la prochaine élection présidentielle en mai 2022 fournira sans aucun doute plus de raisons pour qu’une vague verte devienne de plus en plus attractive pour les jeunes électeurs.

(Crédit photo)

Robin Vochelet

Robin Vochelet est en quatrième et dernière année à l'Université McGill, où il poursuit actuellement un B.A. spécialisé en études du développement international avec une mineure en sciences politiques. Originaire de Strasbourg, en France, il s'intéresse particulièrement à la politique et à la société de la région Asie-Pacifique, ainsi qu'aux mouvements de base et à l'activisme de la société civile. Pendant son temps libre, on voit souvent Robin visiter de jolis cafés dans les environs de Montréal.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedIn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here