Des mesures environnementales « coûteuses » :

Dans l’actualité de la semaine dernière, le Parti vert d’Allemagne est resté fidèle à sa parole et a mis au premier plan de sa campagne l’importance des politiques climatiques et environnementales. Se présentant au nom du Parti vert d’Allemagne aux élections de la chancellerie qui auront lieu le 26 septembre prochain, Annalena Baerbock a ouvertement déclaré à la population allemande que la transition verte de l’Allemagne, jugée urgente et nécessaire, ne sera ni facile ni bon marché. Selon ABC News, Annalena Baerbock a déclaré aux journalistes à Berlin qu' »il ne faut pas tourner autour du pot », que « la prévention des catastrophes climatiques sera coûteuse » et qu' »il faudra exploiter des sources de revenus supplémentaires ». Avec pour objectif de faire de l’Allemagne le premier pays européen en matière de politique environnementale dans les années à venir, les Verts allemands ne reculent pas devant la dure transition environnementale et économique qui s’annonce.

Baerbock a proposé que ces nouvelles politiques et mesures soient financées par les recettes générées par les taxes sur le carbone ou par un assouplissement des règles d’endettement de l’Allemagne. Toutefois, le bloc de l’Union, qui regroupe le candidat de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de Merkel et celui de l’Union chrétienne-sociale (CSU) de Bavière, Armin Laschet, a écarté ces options. Selon Baerbock, le candidat à la succession de Merkel et leader du bloc de l’Union, Armin Laschet, est une menace pour une politique climatique efficace. Selon ABC News, Baerbock a déclaré que Laschet « est une menace non seulement pour la sécurité des personnes dans notre pays, mais aussi pour l’Allemagne en tant que site industriel ».

Les récentes catastrophes environnementales redonnent de l’espoir pour la politique environnementale malgré les indications des sondages :

La compétition est féroce entre le bloc de l’Union et le Parti vert allemand pour les élections à la chancellerie. Les sondages indiquent que les Verts, qui en mai dernier dépassaient le bloc de l’Union avec un taux record de 27%, sont maintenant à 19%. Le bloc de l’Union se situe quant à lui à 27 %. Cependant, avec les récentes catastrophes climatiques qui se sont produites en Europe et qui ont particulièrement touché la Belgique et l’Allemagne, les Verts ont fait pression pour des réformes climatiques de toute urgence. En effet, l’Allemagne a été frappée par des inondations dévastatrices tout au long du mois de juillet, tuant au moins 177 personnes. Selon Global Green News, beaucoup pensent que les Verts pourraient avoir une chance d’accéder au pouvoir car ces catastrophes ont malheureusement rappelé à tous que le changement climatique a des conséquences dévastatrices.

This image has an empty alt attribute; its file name is image-1.png
source: https://www.politico.eu/europe-poll-of-polls/germany/

Le plan d’action immédiate pour la protection du climat :

C’est dans le sillage de ces catastrophes que les Verts allemands ont publié le 3 août leur série de politiques environnementales qu’ils mettraient en œuvre dans les 100 jours suivant leur entrée en fonction s’ils remportent la course électorale en septembre. « Nous devons renforcer la protection du climat dès maintenant pour lutter contre la #criseclimatique », a déclaré Baerbock sur Twitter en présentant le programme des Verts pour la protection immédiate du climat. « Depuis trop longtemps, nous parlons de ce qui n’est pas possible, au lieu de mettre en place le cadre politique permettant de rendre tout possible en matière de protection du climat. La crise climatique se produit maintenant, pas plus tard – et c’est pourquoi nous agissons maintenant », ont déclaré les Verts allemands dans leur annonce politique.

Baerbock qui annonce son programme de protection du climat.
Source: https://newsfounded.com/canada/baerbock-announces-biggest-climate-package-this-country-has-seen/

Dans leur déclaration officielle, les Verts allemands ont assuré à la population allemande que s’ils sont élus, le prochain gouvernement fédéral prendra des mesures qui marqueront l’histoire en matière de politique environnementale, montrant ainsi leur engagement envers leurs électeurs. « Le prochain gouvernement fédéral doit concentrer toute son énergie et le travail de tous les départements pour s’attaquer à cette tâche du siècle, […] nous adopterons le plus grand paquet de protection du climat jamais adopté par le Cabinet », ont déclaré les Verts dans leur déclaration politique. « Afin de rationaliser et d’accélérer les processus de coordination au sein des ministères, un groupe de travail sur le climat du gouvernement allemand se réunira chaque semaine pendant les 100 premiers jours. Le ministère de la protection du climat supervisera ce groupe de travail. Ce ministère aura également un droit de veto sur les autres ministères en cas de lois non compatibles avec l’Accord de Paris ».

Politiques vertes et perspectives européennes en matière de lutte contre le changement climatique :

Le programme de protection du climat des Verts allemands est vaste et détaillé. Le programme se concentre sur dix objectifs et domaines d’intervention principaux, qui sont les suivants : (1) développer les énergies renouvelables, (2) éliminer progressivement les énergies fossiles d’ici 2030, (3) aligner les entreprises et l’industrie sur la neutralité climatique, (4) lancer des infractions climatiques dans le secteur du bâtiment et de la construction, (5) accélérer le tournant de la mobilité, (6) renforcer l’hydrogène vert, (7) réunir la protection du climat, la nature et l’agriculture, (8) rendre la protection du climat socialement juste, (9) transformer le budget fédéral en un budget climatique, et (10) faire de l’UE un pionnier du climat, en faisant avancer la politique climatique extérieure. Pour de plus amples informations et des détails sur le programme, des informations sont disponibles sur le site Internet des Verts allemands.

Les Verts allemands espèrent se placer à l’avant-garde de l’élaboration de la politique environnementale européenne dans les années à venir. Les Verts souhaitent que l’Allemagne « passe enfin du statut de serre-frein à celui de conducteur pour une meilleure protection du climat », selon leur programme. « Lors de la Conférence mondiale sur le climat à Glasgow, nous nous efforcerons de faire en sorte que les principaux émetteurs augmentent leurs contributions nationales et que l’UE montre la voie avec les États-Unis et la Chine » ont également déclaré les Verts dans leur programme. Global Green News continuera de suivre où ces élections mèneront les Verts allemands, et à leur tour où les Verts allemands mèneront leur pays et l’Union européenne dans les mois à venir.

Eva Julia van Dam

Bonjour! Je suis une étudiante franco-néerlandaise vivant à Montréal. Tout juste diplômée d'un Bachelor en Sciences Politiques de l'Université McGill, je me suis intéressée tout au long de mes études au journalisme. J'ai travaillé avec le McGill Tribune, le Bull & Bear et récemment avec La Gazette des Femmes à Québec. J'ai également été éditrice adjointe du Historical Discourse à McGill. Mes domaines d'intérêt sont les relations internationales, la diplomatie culturelle, le féminisme et les études de genre, les questions environnementales et le journalisme - j'aime écrire, apprendre et grandir de mes expériences. Je suis ravie de travailler avec Global Green News.

More Posts

Follow Me:
Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here