En septembre 2020, le gouvernement turc a procédé à une série d’arrestations en réponse à de nombreuses protestations meurtrières parmi la Turquie remontant à 2014 en relation aux invasions de Kobanî, en Syrie, menées par l’État islamique d’Irak et du Levant (ISIL).

Kobanî est une ville syrienne située près de la frontière turque. Les protestations ont commencé après que ISIL a commencé à envahir la ville afin d’obtenir le contrôle du territoire longeant la frontière turco-syrienne. À l’époque, de nombreuses personnes ont exprimé leur frustration et leur déception face à l’inaction et à l’oisiveté du gouvernement turc dans la lutte contre les attaques.

L’arrestation de Cihan

Cihan Erdal, étudiant turco-canadien en doctorat à l’université de Carleton à Ottawa et ancien membre du parti turc gauchiste (HDP), est l’une des nombreuses personnes qui ont été arrêtées il y a plus de 5 mois.

Le 25 septembre 2020, alors qu’il était en voyage pour rendre visite à sa famille en Turquie et pour mener des recherches sur les mouvements sociaux dirigés par les jeunes, il a été arrêté par la police turque en raison de son implication avec le HDP (Parti démocratique des peuples), un parti d’opposition de gauche turc.

Il est accusé d’avoir incité les gens à participer aux manifestations d’octobre 2014 par le biais de Twitter.

Sa directrice de thèse à l’Université de Carleton, Jaqueline Kennelly, a écrit un article d’opinion dans l’Ottawa Citizen : « Bien qu’il ait été membre étudiant de l’exécutif du HDP à cette époque, il n’a jamais été un acteur majeur du HDP et n’a pas vécu en Turquie depuis janvier 2017 ».

Cihan Erdal était également membre de l’Académie de la Gauche verte (Yeşil Sol Akademi). En 2017, il a été chargé de diriger le discours d’ouverture de la conférence de l’Académie de la Gauche verte qui s’est tenue à Istanbul du 26 au 28 mai.

Il y parle de la lutte contre le régime oppressif de la Turquie, de la défense de la liberté académique, de la lutte contre le système patriarcal et de la lutte pour des politiques plus écologiques. Durant son discours, Cihan Erdal exprime son souhait de construire un avenir meilleur avec l’aide de l’Académie de la Gauche verte.

Son discours peut être visionné sur YouTube avec des sous-titres en anglais.

La réaction des Verts européens

En janvier 2021, plus de 4 mois après son arrestation, des membres du Parti vert européen ont demandé sa libération:

« Aujourd’hui, le Parlement européen va débattre la situation des droits de l’homme en Turquie ainsi que le cas de Selahattin Demirtaş, Osman Kavala et d’autres prisonniers politiques incluant notre ami et jeune militant écologiste Cihan Erdal. Nous demandons pour leur libération immédiate! »

Quelques membres du Parlement européen ont publié une déclaration le 21 janvier 2021, exhortant le gouvernement turc à libérer non seulement Cihan Erdal, mais aussi tous les autres prisonniers d’opinion ainsi que les journalistes, les militants politiques, les universitaires et bien d’autres encore.

« Cihan Erdal est un militant pacifique des droits de l’homme et un universitaire. Il est absurde qu’il fasse l’objet d’un acte d’accusation requérant 38 chefs d’accusation de condamnation à perpétuité aggravée sur la base de deux tweets, alors que Cihan essayait seulement de rendre la Turquie meilleure. Nous demandons sa libération immédiate et appelons à la fin de cette parodie de justice. »

-Ska Keller, co-présidente des Verts/ALE au Parlement Européen, et d’autres membres du Parlement

Les Verts européens condamnent fermement ces actes injustes commis par la Turquie qui vont à l’encontre de plusieurs droits de l’homme. Dans l’article 8 de la Résolution d’urgence du Parlement européen, le Parlement européen attire l’attention sur le cas de Cihan Erdal.

Soutien à la maison

Par le biais de nombreuses pétitions et avec l’aide des médias sociaux, une pression croissante s’exerce sur le gouvernement turc pour qu’il libère Cihan Erdal le plus rapidement possible.

La famille de Cihan, ses amis et son partenaire Ömer Ongun s’inquiètent pour son bien-être. Pendant son incarcération, ils ont créé un site web qui comprend diverses ressources pour l’aider telles que des pétitions, des comptes de médias sociaux, des modèles de lettres à envoyer à des députés locaux et des couvertures de presse.

Les liens suivants comprennent des pétitions demandant la libération de Cihan Erdal ainsi que des ressources supplémentaires pour une lecture plus approfondie :

Athena Banis

Athena est une étudiante de deuxième année à l'Université Concordia à Montréal, où elle prépare un baccalauréat spécialisé en sciences politiques. Elle est passionnée par les relations internationales, la lutte contre les problèmes sociaux et la défense des droits de la personne. Lorsqu'elle n'est pas en train d'écrire, vous pouvez la trouver en train de rattraper sa liste de lecture et de siroter une bonne tasse de thé.

More Posts

Follow Me:
FacebookLinkedIn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here